Un beau texte écrit il y a quelques années par cet "éveilleur" aux pieds nus!

Le Chemin de Vie

Quel que soit le chemin à parcourir que nous partageons avec les vivants, demandons-nous si ce chemin, a du cœur. Aujourd'hui, le chemin nous mène au "champ des étoiles", aux étoiles de notre vie. Nous voyageons à pied, à cheval, en caravane, en avion, en. bateau ou en voiture..., toujours par simple amour du vent et de la terre, toujours en direction, de soi—même. Vivre est un chemin, qui, pour la plupart du temps de l'existence, ne se fait qu'à pied. C'est touchant de savoir et de voir combien nous aimons la vie.
Nous marchons comme des poètes, des prophètes, des artistes du temps qui passe. En chemin, c'est nous qui passons à l'acte pour que l'homme soit réussi, épanoui, réalisé, accompli. Ce sera l'homme en qui la vie transparaît, métamorphosé, transfiguré. Nous marchons d' un pas ferme sur le bon chemin. Nous avançons vraiment, en accueillant
les forces de la nature dans un milieu naturel, en acceptant notre multiplicité et nos différences. Nous ne nous laissons pas aller ; nous allons de l'avant, tout droit devant, "au rythme de la fleur qui s'ouvre", au murmure du "vent qui ne parle pas plus doucement au chêne géant qu'au plus infime de tous les brins d'herbe*. En chemin, nous n'oublions jamais que "la terre se réjouit de sentir nos pieds nus et que les vents joueraient volontiers avec nos cheveux".
Dites—nous, amis du chemin, d'où souffle le vent et quel signe s'annonce aujourd'hui ? Nous cheminons ensemble, cherchant la vie—au—présent, le Dieu vivant qui vient de l'avenir, une lumière dans le vent, pour lui faire réponse. Qui a vu le vent ? Qui l'attrapera ?
On ne le voit pas, il est pourtant passé par là. Les nuages passent, on ne les voit plus ; où vont—ils poussés par le vent
" Le sais-tu ?
D'une extrémité de la terre à l'autre, les signes sont là et ils ne trompent pas. Quelque chose se passe de tout-à-fait nouveau.Partout on entend des cris de joie ! Il est temps d'être à l'écoute du cœur, de ce que la vie dit en nous, autour de nous, car les cris de joie annoncent la chance de nos rêves, l'espoir concret et humain, l'espérance.
Nous nous levons étonnés et nos mains s'ouvrent comme pour accueillir ces vibrations de lumière qui viennent scintiller et danser au milieu de la nuit. Il est temps de lever les yeux, car elle est douce cette lumière de vie, elle éclaire sans éblouir. En marche, nous nous ouvrons à la dimension infinie, à la lumière infinie qui inspire et guide, pour accueillir l'énergie universelle. Il est temps de nous nourrir de lumière, de nous relier consciemment aux flots d'énergie lumineuse qui coule vers nous, venant des plans supérieurs de conscience, des mondes spirituels.
Nous ne sommes pas initialement des êtres humains venus pour faire une expérience spirituelle, mais des êtres spirituels venus vivre une expérience humaine. Il est temps d'habiter autrement l'espace d'une vie, de donner à notre vie intérieure la possibilité de s'exprimer profondément tout en nous ouvrant largement au monde extérieur.
Il n'est bien temps que d'aimer la vie, de vivre en pleine conscience pour advenir à soi-même. Il est temps d'oser l'essentiel.

Notre sourire a de l'avenir qui est devant nous. Il est temps de nous réjouir simplement de ce qui est en nous et autour de nous, quel bonheur !
Sur le chemin aux étoiles, soyons des êtres de lumière.
Xuyên de Saintes,